Hello ! Aujourd’hui j’aimerais vous partager les différents regards que l’on a sur nos activités sportives. Nous faisons tous du sport d’une manière différente, nous avons chacun nos raisons et nos objectifs.

Dans cet article je vais vous parler des différents regards que j’ai pu avoir sur ma pratique sportive.

Avant de commencer le sport :

  • Réponse A : c’est une grande histoire d’amour
  • Réponse B : vous le détestez enfin c’est lui qui ne m’aime pas
  • Réponse C : je l’aime mais la réciprocité n’est pas encore là (toujours laisser un peu de suspens^^)

Aujourd’hui je l’aime mais la réciprocité n’est pas encore présente, j’apprends à l’apprécier au fil des années mais il m’en fait baver.

À l’époque la réponse b était parfaite pour moi. Je détestais en faire au lycée, c’était une perte de temps et je voyais uniquement les points négatifs. Aujourd’hui j’essaye de percevoir le sport comme une activité bénéfique pour mon corps et mon esprit.
Au final nous avons notre propre histoire face au sport et nous sommes en train de la construire.

Partir de zéro et apprécier le sport c’est possible !

Mon premier regard sur le sport

Le premier regard sur mes débuts en course à pied : « impossible d’évoluer je pars vraiment de trop loin ». Je n’arrivais pas à voir les bénéfices que pouvais m’apporter ce sport, j’étais concentrée sur les points négatifs.

Ce changement de regard je l’ai construit avec le temps, j’en bave encore aujourd’hui mais je sais pourquoi je fais du sport : il m’aide à me dépasser et avoir plus confiance en moi.

Je ne vais pas vous mentir, quand je cours j’ai souvent envie d’abandonner et c’est à ce moment là que le mental prend le dessus. C’est comme un booster qui m’aide à avancer. Cela se retrouve dans mon quotidien, j’arrive à prendre du recul sur certaines choses et à prendre confiance en moi.

Trouvez la ou les bonne(s) raison(s) qui feront bouger vos gambettes et le sport deviendra un plaisir.

La relation au quotidien

Je suis passée par plusieurs phases : faire du sport quasiment tous les jours (voire plusieurs fois par jours) à en faire moins mais mieux.

  • La première phase je m’étais inscrite à la salle de sport pour faire plusieurs activités : cross fit, tapis de course, TRX. En parallèle je courais en extérieur et j’essayais d’aller à la piscine.

Au fil des mois mes douleurs aux genoux se sont accentuées et des nouvelles sont apparues au niveau des tibias. #joie. Mon corps essayait de me faire passer un message (je l’ai compris comme ça) : STOP ! Ba oui cocotte tu pars de zéro et là tu ne t’arrêtes plus. Le message est passé et j’ai choisi de ne pas renouveler mon inscription à la salle de sport.

Le sport doit être un allié dans notre quotidien et non une contrainte. Pendant cette période c’était devenu une contrainte pour mon corps. Cette prise de conscience (simple mais tellement bénéfique) m’a permis de créer un équilibre en fonction de mes envies et de mon corps.

  • Aujourd’hui j’essaye de varier les sports : piscine, running et plus récemment pilate. Un équilibre qui me va très bien avec des sports plus doux et moins « traumatisants » pour mes genoux.

Et après ?

Dans 5, 10 ans est-ce que je ferais toujours du running  ? Je ne sais pas. Aujourd’hui je souhaite prendre du plaisir à faire ce que j’aime et découvrir de nouvelles courses.

En tout cas, j’espère que le sport m’accompagnera le plus loin possible et si j’écoute mon corps tout ira bien non ? 🙂 #ecoutersoncorps

Le bilan de cette histoire

Vous avez votre place dans le milieu du sport peut importe votre niveau ou le temps que vous y passer.

  • Restez vous-même : ne pas se comparer avec les autres sportifs nous sommes tous différents.
  • Apprenez de vos erreurs : prendre du recul. Vous avez trop forcé lors d’une séance ? Vous vous êtes blessé ? Soyez à l’écoute de votre corps.
  • Accepter les obstacles : oui tout n’est pas facile quand on fait du sport, on en bave ! Ces obstacles sont là pour se surpasser #yeswecan
  • Prenez le temps : “Rome ne s’est pas faite en un jour” (vous avez 4 heures^^)

J’espère que cet article vous aura plu, et vous quelle est votre histoire avec le sport ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *